Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Fête du Livre 2009 - Hubert Coudurier

Publié le par Les Professionnels du Livre de Bécherel

  

Table ronde « Entre décrire et écrire. Du journaliste à l’écrivain, une question d’écriture ou de réécriture? » animée par Ronan Manuel


Hubert Coudurier est le directeur de l’information et administrateur

du Télégramme de Brest, le journal régional couvrant le Finistère, les Côtes d’Armor et le Morbihan. Ancien auditeur à l'Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale (IHEDN), il est également membre du comité stratégique du Presse Club de France.

 

 

Ancien journaliste à AFP et à France 3, il a également collaboré à Valeurs Actuelles et à I-télévision. Editorialiste au Télégramme et chroniqueur politique, il suit depuis vingt-cinq ans la plupart de nos dirigeants et leurs conseillers ; il est notamment un observateur attentif de la droite française. 

Hubert Coudurier est aussi un essayiste reconnu, auteur notamment du Monde selon Chirac, (Calman Lévy, 1998), du Requiem pour les années Chirac, chronique incorrecte d’une France coupable (Jacob Duvernet, 2006) et récemment d’Amours, ruptures et trahisons (Ed. Fayard, septembre 2008).


Hubert Coudurier sera présent à Bécherel pour la table ronde « Entre décrire et écrire. Du journaliste à l’écrivain, une question d’écriture ou de réécriture? », animée par Ronan Manuel, et à laquelle participeront également Catherine Van Moppès, Patrick Pesnot et André Célarié.

Lundi 13 avril à 15 heures, au théâtre.

Partager cet article

Repost0

Fête du Livre 2009 : Marie-Noël RIO

Publié le par Les Professionnels du Livre de Bécherel

Marie-Noël Rio


Marie-Noël Rio, romancière, a un parcours atypique dans l’univers littéraire.

Issue du monde du spectacle, elle s’est ensuite lancée avec succès dans la rédaction de livres de cuisine. Elle se consacre désormais aux romans avec un premier ouvrage, Pour Lili, sorti en 2005, puis Le Palmier en zinc (Editions du sonneur, 2007), tous deux salués par la critique.

Elle viendra à Bécherel en tant qu’ayant-droit de l’oeuvre de Roger Vailland, dont elle a écrit la préface de la réédition de son livre
Boroboudour (Editions du sonneur, 2008) lors de la table ronde sur  "Les grands reporters", dimanche à 15 heures.




 

 

Roger Vailland


Roger Vailland était un journaliste-écrivain français (1907-1965). Ayant fréquenté dans sa jeunesse les grands écrivains de son temps à Paris (Cocteau, Gide, Joyce…), il se lança très tôt dans le journalisme, devenant grand reporter en Extrême-Orient, au Proche-Orient ou dans les Balkans. Entré dans la résistance pendant la Seconde Guerre mondiale, c’est à cette époque qu’il commence l’écriture de son roman
Drôle de jeu
, prix Interallié en 1945.
Il connut ensuite une grande carrière littéraire, remportant notamment le prix Goncourt pour
La Loi en 1957. Anticonformiste et libertin, il mena une vie faite d’hédonisme et de plaisir, rejetant les contraintes.

Partager cet article

Repost0

Fête du Livre 2009 : Catherine Van Moppès

Publié le par Les Professionnels du Livre de Bécherel

Catherine Van Moppès


Passionnée de cinéma, Catherine Van Moppès a étudié à la cinémathèque française, celle de New-York et de Rochester, où elle a appris à connaître Orson Welles, Luis Buñuel, Akira Kurosawa…
De cette expérience aux Etats-Unis, elle a
écrit son premier ouvrage
Drôle d’Amérique en 1964.

 

Elle s’est ensuite lancée dans une carrière de journaliste en Asie, et notamment en Chine où elle a vécu de 1965 à 1968. Son second ouvrage, A chacun sa Chine porte d’ailleurs sur le sujet. Là bas, elle fut sollicitée par la presse (française et internationale) pour des reportages, interviews et photos sur la révolution culturelle, et réalisa Chine au coeur rouge, une chronique sur France Soir, et La vie en Chine pendant la révolution culturelle d’après les affiches et les nien-hua, illustrations de Nouvel An, un film pour la télévision.

 

 








Elle est restée en Asie pendant une vingtaine d’années en tant que reporter indépendant (Hanoi, Jakarta,Vientiane, Singapour et Taiwan). Elle a notamment fait des reportages et photos sur l’après-guerre

du Vietnam, ainsi que des nouvelles de politique-fiction et de la poésie (Désir de Nager). Désormais, elle vit à Paris, tout en continuant à effectuer des séjours en Asie du Sud-est.
Après 3 années de recherche, elle a écrit un roman publié en 2002 et tiré de ses expériences en Asie du Sud-est :
Emilie Java 1904, dont elle prépare actuellement la suite.

Catherine Van Moppès participera aux trois tables rondes, suivies de ventes-signatures.

Partager cet article

Repost0

Fête du Livre 2009 - Table ronde : Les grands Reporters

Publié le par Les Professionnels du Livre de Bécherel

Table ronde : "Les grands reporters. Une littérature engagée, du témoignage à la prise de conscience"
animée par Jacques Lebrun

Dimanche 12 avril, 15 heures, au théâtre

Jean Lebrun, 58 ans, agrégé d’Histoire, s’est tourné tôt vers le journalisme, débutant sa carrière par quelques articles pour le journal culte d’Albert Camus

Il a également collaboré à des journaux et revues comme

Combat, en parallèle à sa carrière professorale. La Croix et Esprit.
Il a été pendant longtemps producteur et animateur sur
France Culture
, qu’il a rejointe en 1980, en tant que chroniqueur. Il a ensuite produit et animé les émissions Culture Matin (1986-1999), Pot-au-feu (1999-2003) et Travaux Publics, de 2003 à 2008.

En parallèle de sa carrière de journaliste, il a publié plusieurs ouvrages : Lamennais ou l'impatience de la liberté, Journaliste en campagne (éditions Bleu autour, 2006), Journalisme en chantier (idem, 2008), ainsi que des entretiens avec des historiens (Jacques Le Goff, Michelle Perrot, René Rémond…).

 

Acteur du monde journalistique, il se pose également en observateur de celui-ci, s’interrogeant sur cette profession et sur le présent et l’avenir de l’information.

Jean Lebrun animera la table-ronde sur "Les grands reporters. Une littérature engagée, du témoignage à la prise de conscience" suivie d’une vente-signature, et avec la participation de Catherine Van Moppès, Marie-Noël Rio, Marc Kravetz, Irène Frain et André Célarié.
Dimanche 12 avril à 15 heures.

 

 

Partager cet article

Repost0

Fête du Livre 2009 - Table ronde avec Michel LE BRIS

Publié le par Les Professionnels du Livre de Bécherel

Table ronde "Entre presse et roman"
animée par Marie-Eve Thérenty et avec la participation de Michel Le Bris
Samedi 11 avril - 15 h 30

Michel Le Bris


Michel le Bris est né en 1944 à Plougasnou dans le Trégor finistérien,
où il vit toujours aujourd’hui. Passionné par l’Ailleurs, il est également

très lié à la région bretonne. Besoin d’enracinement local tout en cherchant à découvrir sans cesse de nouveaux espaces, c’est ainsi que l’on pourrait définir l'une des facettes de sa personnalité éclectique.

Il a commencé sa carrière dans le journalisme, en participant au Magazine littéraire, Jazz Hot et Libération.

 

 

 

 

Ecrivain, il s’est intéressé aux grands espaces et aux aventuriers. Il est notamment devenu un spécialiste de Robert Louis Stevenson, le grand écrivain voyageur écossais du XIXème siècle (L’île au trésor ou Dr Jekyll and Mr Hide...) mais aussi de l’histoire de l’Amérique, de la flibuste ou du romantisme allemand. Son goût pour l’écriture, il l’a aussi consacré à sa terre natale (Un hiver en Bretagne). En parallèle, il a édité plus de 400 ouvrages d’une littérature "aventureuse, voyageuse, ouverte sur le monde, soucieuse de le dire" lançant ainsi le mouvement des  "écrivains voyageurs".

La littérature n’est qu’une partie de ses nombreuses activités : il a été directeur du centre d’art de l’abbaye de Daoulas de 2000 à 2006 et du festival « Etonnants Voyageurs » depuis sa création à Saint-Malo en 1990. 

Michel Le Bris sera présent à Bécherel pour la table ronde
« Entre presse et roman »
à 15 h 30 samedi 11 avril.

Partager cet article

Repost0

Conférence-lecture sur Xavier Grall, par Yvon Le Men. Fête du Livre 2009

Publié le par Les Professionnels du Livre de Bécherel

Xavier Grall

Né à Landerneau, Xavier Grall (1930-1981) était une journaliste-écrivain, égalemen poète. Il commença sa carrière comme journaliste à

La Vie catholique illustrée dans les années 1950 avant d’être appelé pour la guerre d’Algérie, dont il tirera un article "Les jeunes et la guerre d’Algérie".

Celle-ci ternit en effet la haute image qu’il avait de son pays, ce qui le poussa à redécouvrir l’identité bretonne, dont il devint un ardent défenseur, participant en 1970 à la naissance du journal La Nation bretonne aux côtés d'Alain Guel et de Glenmor.

Il devint romancier et poète, publiant aux éditions Kelenn, dont il avait participé à la fondation, Le Barde imaginé (1968), Keltia Blues (1971), La fête de la nuit (1972) et Rires et pleurs de l'Aven (1978), tout en continuant sa collaboration à distance avec Le Monde et La

Vie.

En 1973, il quitte Paris pour revenir en Bretagne, à Nizan, sur les hauteurs de Pont-Aven, d’où il publiera Le cheval couché, en 1977, oeuvre en réponse au Cheval d’orgueil de Pierre Jakez-Hélias.
En 1980, il participe à la lutte des habitants de Plogoff contre l’installation de la centrale nucléaire, avant de mourir de maladie en 1981.

 

Partager cet article

Repost0

Fête du Livre - Pâques 2009 - Conférences

Publié le par Les Professionnels du Livre de Bécherel

Conférence sur Morvan Lebesque : "Le masque et la plume d’un intellectuel en quête de Bretagne" par Erwan Chartier.

 

Erwan Chartier

Né en 1972, Erwan Chartier est journaliste au sein du magazine breton
Ar Men, il est également chercheur au département celtique de l’Université de Haute-Bretagne à Rennes.

Il a écrit plusieurs ouvrages traitant de la vie contemporaine bretonne : La Question Bretonne, publié en 2002 (éditions An Here) et La France éclatée ? - Régionalisme - autonomisme - indépendantisme, publié en 2004 (Coop Breizh), écrits tous deux avec Ronan Larvor ; ainsi que des biographies de Gilles Servat (Gilles Servat, Portrait,Coop Breizh, 2006) et de Morvan Lebesque, journaliste et militant indépendantiste breton, Le masque et la plume d’un intellectuel en quête de Bretagne (Coop Breizh, 2007).

Il était présent au salon du livre de Carhaix 2008  sur « les journalistes écrivains ».

Pour la Fête du Livre, il présentera une conférence sur Morvan Lebesque « Le masque et la plume d’un intellectuel en quête de Bretagne ».


 

Morvan Lebesque
(11/01/1911 - 1970)



Né à Nantes en 1911, Morvan Lebesque devint dès 1930 rédacteur en chef à
L'Echo de la Loire.

Pendant la guerre, il travailla au journal indépendantiste 
L'Heure bretonne puis à diverses revues à Paris où il se lia d'amitié
avec Sartre et de Beauvoir.
En 1952, il entra
au Canard Enchaîné.
Il collaborera ensuite régulièrement avec des journaux et revues indépendantistes ou autonomistes bretonnes : Breiz Da Zont, qu’il fonde en 1931 ou Ar Vro, à la fin de sa vie.
A
travers
Comment peut-on être breton?, il incarne le réveil de la fierté bretonne.

 

 


 

 

 

"La Bretagne n'a pas de papiers.

Elle n'existe que dans la

mesure où, à chaque génération,

des hommes
se reconnaissent bretons."

Comment être breton?, 1970

 


Partager cet article

Repost0

Marc Kravetz sera présent à la Fête du Livre - Pâques 2009

Publié le par Les Professionnels du Livre de Bécherel

Marc Kravetz sera présent dimanche 12 avril pour la table ronde sur

« Les Grands reporters » à 15 heures

 

 


Marc Kravetz est grand reporter et  journaliste.
Ancien élève de l’Ecole Normale Supérieure de Saint-Cloud, il a d’abord connu une vie politique étudiante active en étant notamment secrétaire

général du Bureau national du syndicat UNEF, en 1964.

Journaliste à Libération, il a couvert la plupart des conflits du Proche et du Moyen-Orient, de 1975 jusqu’au début des années 1990.

 



Il a ainsi reçu en 1980, pour ses reportages en Iran, le prix Albert Londres, qui couronne chaque année depuis 1933 le meilleur « Grand Reporter de la

presse écrite » de moins de quarante ans.

 

 




Il a également publié une trentaine de reportages sur divers pays et régions du
monde et collaboré à divers journaux et magazines.

Il est actuellement chroniqueur sur

France Culture, depuis 2003. Il y présente quotidiennement son Portrait du jour

 

 
Petite bibliographie


- Armand Gatti
, Édition Jean-Michel Place (2003)

- Portrait d’un jour, 150 histoires pour un tour du
monde
(Editions du Sonneur, 2008)

- Irano nox, Grasset (1982)

- Avec la collaboration de R. Bellour et A. Karsenty : L'insurrection étudiante, 2-13 mai 1968, ensemble critique et documentaire, UGE, 10/18, 1968.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

Irène Frain, « écrivain-journaliste », sera présente à Bécherel lors de la Fête du Livre

Publié le par Les Professionnels du Livre de Bécherel

Irène Frain est née en 1950, à Lorient, au sein d’un milieu rural.

Agrégée de Lettres Classiques, elle a commencé sa carrière dans

l’enseignement, avant de se tourner rapidement vers la littérature en devenant romancière
et historienne.
Grande voyageuse,
elle nourrit une passion particulière pour l’Inde et l’Orient comme en témoignent Le Nabab en 1982, et la Vallée des hommes perdus (illustré par Jacques Julliard, en 1994).

 

 

Irène Frain s’est également intéressée à ses racines, relatant son enfance bretonne dans La Maison de la Source (2000) et La Côte d'Amour (2001).
Ecrivain au thème varié,
elle est très appréciée du grand public, comme en témoigne le prix RTL Grand Public pour
Secret de Famille en 1989, adapté à la télévision en 1992.

Contrairement à beaucoup
de journalistes devenus écrivains,
Irène Frain a suivi la trajectoire inverse puisqu’après
avoir connu le succès en tant que romancière-historienne, elle s’est lancée dans le journalisme professionnel dès 1984, et écrit toujours pour
Paris Match.


Irère Frain sera présente, à Bécherel, pour la table ronde sur « les Grands reporters », pour présenter son dernier livre Les Naufragés de l'ile Tromelin , dimanche 12 avril à 15 heures.

Partager cet article

Repost0

Concert Electric Bazar - Fête du Livre 2009

Publié le par Les Professionnels du Livre de Bécherel

 

Comme chaque année, la Fête du Livre se propose de vous faire découvrir (ou redécouvrir) plusieurs groupes musicaux lors des trois jours de festivité.

Cette année, entre autres : Electric Bazar.

"Les bretons aiment se faire voyageurs et c'est dans la rue et les cafés-concerts que le groupe fait ses premières armes, aiguisant sur les marchés tchèques ou polonais, les ramblas espagnoles ou encore dans les brasseries belges et les pubs gallois leur musique acoustique et éclectique.

Progressivement, le groupe quitte la rue pour travailler une formule adaptée aux scènes plus vastes, permettant aux cinq musiciens de ressortir leurs amplis dont les lampes incandescentes leur rappelle leur passion pour le rock (de Tom Waits aux Stray Cats en passant par Screamin' Jay Hawkins), sans renier bien sûr leur appétit pour les téléscopages trans-genres qui forment les fondations de leur musique."


 


(Guitare, contrebasse, accordéon, violon/clarinette, batterie)

En savoir plus sur :
http://www.electric-bazar.net
  "Le groupe a défendu par près de 400 concerts en France (Les Vaches au Gallo, les Transmusicales, la Cigale, Festiventu, Couvre-Feu, les Jeudis du port...) comme en Europe (Tchéquie, Pologne, Suisse, Espagne, Bosnie-Herzégovine, Grande-Bretagne, Belgique, Allemagne) sa vision d'un rock métissé et ouvert à tous les folklores d'aujourd'hui."
Le concert d'Electric Bazar aura lieu le samedi 11 avril, à 21 heures au Café-concert.

Partager cet article

Repost0

<< < 10 20 30 40 41 42 43 44 > >>