Fête du Livre : impressions

Publié le par Les Professionnels du Livre de Bécherel

Il y a une semaine déjà, notre petite Cité du Livre était en pleine ébullition. La 21eme Fête du Livre, sur le thème des écrivains-journalistes, aura été une très bonne édition : un temps clément (la pluie, que n'aiment pas les livres, s'était absentée dans le Midi), deux zones de la France en vacances, des invités de marque, une organisation bien rodée...

Bien sûr, étant libraire, je n'ai pu profiter, hélas, des conférences, tables rondes, expositions et autres animations des trois journées.

Mais...

Photo Brune



... mais je me suis consolée heureusement en assistant aux deux soirées organisées au "café-concert" (la salle des fêtes de notre bourg, métamorphosée en un espace convivial et coloré, où nous avons pu nous requinquer avec un délicieux pot-au-feu en attendant les musiciens) : Electric Bazar et Cie le samedi, Gallina La lupa le dimanche, ont fait danser le public. Des musiciens de qualité et sympathiques, tout autant que leur musique.


Un autre grand plaisir a été de découvrir, ici et là, collées sur une porte, un conteneur ou à même le sol, des affichettes sobres où se trouvaient inscrites quelques "brèves de rue" concernant la Fête et la Cité du Livre en général. Jai fait plein de détours dans le bourg afin de les lire toutes, et même plusieurs fois chacune.



C'était comme si la vieille pierre de notre ville s'animait à chaque pas de mille voix : voix d'enfants, de femmes et d'hommes de tous âges, averties ou plus naïves, toujours pleines de bon sens et invitant à une nouvelle approche de la Cité du Livre.





Le lundi soir, alors que la Fête était terminée, les membres de la Caravane compagnie se sont armés d'un grattoir et d'un vaporisateur d'eau et ont effacé, dans la nuit, ces délicieux "actes de vandalisme", malgré de vives protestations de la part des habitants (éveillés).
J'en faisais partie, mais c'était la règle du jeu et la loi de l'éphémère...

Le petit regret de cette Fête du Livre réussie ? Trop de monde au  même moment ! Pas le temps, pour nous autres libraires, de discuter avec vous, de vous orienter, vous conseiller, aller chercher les livres souhaités en réserve...
Les librairies de la Cité du Livre sont ouvertes toute l'année, tous les week-ends et la plupart des jours de la semaine ; revenez nous rendre visite à ces moments-là, nous pourrons mieux vous accueillir.

A bientôt

Miss Boulavogue

Commenter cet article