Conférence-lecture sur Xavier Grall, par Yvon Le Men. Fête du Livre 2009

Publié le par Les Professionnels du Livre de Bécherel

Xavier Grall

Né à Landerneau, Xavier Grall (1930-1981) était une journaliste-écrivain, égalemen poète. Il commença sa carrière comme journaliste à

La Vie catholique illustrée dans les années 1950 avant d’être appelé pour la guerre d’Algérie, dont il tirera un article "Les jeunes et la guerre d’Algérie".

Celle-ci ternit en effet la haute image qu’il avait de son pays, ce qui le poussa à redécouvrir l’identité bretonne, dont il devint un ardent défenseur, participant en 1970 à la naissance du journal La Nation bretonne aux côtés d'Alain Guel et de Glenmor.

Il devint romancier et poète, publiant aux éditions Kelenn, dont il avait participé à la fondation, Le Barde imaginé (1968), Keltia Blues (1971), La fête de la nuit (1972) et Rires et pleurs de l'Aven (1978), tout en continuant sa collaboration à distance avec Le Monde et La

Vie.

En 1973, il quitte Paris pour revenir en Bretagne, à Nizan, sur les hauteurs de Pont-Aven, d’où il publiera Le cheval couché, en 1977, oeuvre en réponse au Cheval d’orgueil de Pierre Jakez-Hélias.
En 1980, il participe à la lutte des habitants de Plogoff contre l’installation de la centrale nucléaire, avant de mourir de maladie en 1981.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article